Archives mensuelles : décembre 2014

25 décembre : joyeux Noël … et on finit avec quelques livres « en vrac »

Joyeux Noël !!! On vous donne quelques idées de livres … qu’on a beaucoup aimé, si jamais vous êtes venus les mains vides au réveillon, il vous reste un peu de temps pour vous rattraper !!!

Avec, pour commencer, les 3 livres de « L’héritage des Darcer ». On reviendra sur la jeune auteure, Marie Caillet, qui a gagné un concours et qui écrit divinement bien.

 

 

L'héritage des Darcers 1       L'héritage des Darcers 2   L'héritage des Darcers 3

« Les voyageurs des miroirs »

Les voyageurs des miroirs        les voyageurs des miroirs nouvelles couv

« Le sorcier de Passe Chanes » Lauréat du concours Fantasy 2013

Le sorcier de Passe Chanes

La Muse vous remercie d’avoir suivi son calendrier de l’Avent et vous souhaite d’agréables fêtes de fin d’année.
A très vite !!!

24 décembre : Rencontre avec … Serge Bouchet de Fareins

DSC03049

On vous le dit de suite : on ne vous fera pas la description complète des œuvres ou de la carrière de Serge Bouchet de Fareins.

Par contre, La Muse vous invite à aller lire ses ouvrages. L’homme est prolifique, et tout, bien que différent, est intéressant, et pour certains ouvrages, assez drôles.

Le dernier sorti (nouvelle parution) est Journet de l’An II. Un des préférés de l’auteur :

Journet de l'An II

Le premier livre que La Muse a lu est « Avis de Recherche », la critique a d’ailleurs déjà été faite dans « La Muse du jour ». Un petit bijou, très drôle, qui se lit de surcroît très rapidement.

 

 

 

Avis de recherche

On a adoré « le Diable dans le grenier – une enfance en Armorique », qu’au début, on a acheté « pour faire plaisir ». Mais aucun regret, le livre est magnifique, et, La Muse se permet de reprendre une expression déjà citée par d’autres « on dirait du Pagnol ». C’est pour dire …

L’auteur a d’autres cordes à son arc :

 

 

Madagascar Ile meurtrie

Si vous rencontrez Serge Bouchet de Fareins en dédicace, n’hésitez pas à dire que vous venez de notre part. L’auteur est très accessible et parle avec gentillesse et amour de ses ouvrages.

Très bonne rencontre.

23 décembre : Héroïque Eric

Héroïque Eric

Ahhh Héroïque Eric fait parti des grands classiques de La Muse.

L’histoire ? Eric est un petit garçon, un peu maladroit, et pas très doué. Mais alors pas très doué du tout. Et tout le monde lui fait sentir, lui dit, même.

Mais Eric est un petit garçon qui n’a pas peur de tenter une nouvelle expérience. Alors, lorsqu’un monstre arrive et terrorise toute la population … On vous laisse lire la suite.

La Muse aime : les dialogues, que les enfants adorent également (« crétin », « idiot » …), c’est tellement drôle.

La façon dont le texte est rédigé, qui permet au narrateur (ou à l’enfant) de se mettre très rapidement dans la peau d’Eric.

Les dessins, qui sont sublimes.

Bref, un très beau livre, que La Muse recommande et que les enfants adorent.

 

22 décembre : Danielle Martinigol à l’honneur

DSC03084 Danielle Martinigol, Salon de Frans 2014, avec Martial Victorain.

Le calendrier de l’Avent spécial Muse continue avec, en ce 22 décembre, une grande Dame de la littérature SF, qu’on ne présente plus : Danielle Martinigol.

Tout ce que touche Danielle Martinigol est d’or (bleu, elle nous pardonnera ce facile jeu de mots, « l’Or bleu » étant le titre de son premier ouvrage).

L’auteure a écrit de nombreux livres de science-fiction, en combinant à chaque fois la règle des trois A : Amour, Aventure et Action.

Et ça marche :

Son best-seller, « les oubliés de Vulcain », met en scène un héros génétiquement modifié, dans le décor effrayant d’une planète poubelle. Premier livre de Danielle Martinigol lu par La Muse. J’ai adoré. Très bon livre, et de surcroît, pas cher !!!

Les oubliés de Vulcain

« Cantoria » est un monde où toute l’énergie est produite par la voix de chanteurs. La Muse le lit pour Noël (elle a une superbe dédicace, merci Danielle !!!).

Cantoria

C.H.A.R.L.Ex , histoire d’une fille Cyber Humaine qui part en mission sur une planète en danger écologique (déjà critiqué par La Muse, voir « La Muse du jour »). La Muse a adoré.

C.H.A.R.L.Ex

La Muse a beau avoir l’habitude de lire, de commenter, là, là, c’est quand même du Martinigol. Donc, à vous de lire … Vous comprendrez rapidement 😉

Merci Danielle 😉

21 décembre : Monsieur Berlu et les coquelicots

M Berlu et les coquelicots

Ahhh le calendrier de La Muse. Comment faisait-on, auparavant ? Allez, aujourd’hui, 21 décembre, on se pare de rouge (c’est de rigueur) avec Monsieur Berlut et les coquelicots.

L’histoire ? Monsieur Berlu est un facteur, un peu curieux, car il va lire, oh, pas méchamment, une lettre, ou plutôt une carte postale. Et il va déposer cette carte, mais sa curiosité sera attisée. Alors il va revenir, et il va se passer des choses magiques et extraordinaires.

Une histoire très sympa, des dessins adorables (illustrations de SeL), et, cerise sur le gâteau, des cartes postales à la fin du livre … pour envoyer à ceux qu’on aime. Et qui sait ? Peut-être qu’un Monsieur Berlu, facteur de son état, lira votre courrier 😉

20 décembre : Défense de manger le Père Noël

003

Et revoilà dans le calendrier de La Muse un livre d’Agnès Bertron-Martin.
20 décembre, et un « Défense de manger le Père Noël » est de rigueur 😉

L’histoire : Boudinet est un géant, qui mange … comme un géant. Alors, même s’il est gentil, les habitants lui apportent à manger (on ne sait jamais).
Un jour de décembre, Boudinet voit tomber de la chantilly (miam) et une fraise, une belle fraise… ou un bonbon ? Qu’importe … comment résister ?

Vous l’aurez compris, Boudinet a fait une grosse bêtise. Mais pas de problème, cette histoire (qui se termine bien) est très drôle, pleine de rebondissements, et comme chacun sait, le Père Noël n’est pas rancunier.

Une très jolie histoire à lire par les enfants et à lire par les plus grands, en faisant les mimiques (trop drôle).

Comme avec ses autres livres, Agnès Bertron-Martin nous emporte dans ses mondes magiques… Et on en redemande.

« Défense de manger le Père Noël » d’Agnès Bertron-Martin.

19 décembre : Rencontre avec … Marie-Pierre Emorine

J'aime ma maman

On ne la connaissait pas, seulement sur Facebook, et La Muse a rencontré Marie-Pierre Emorine dernièrement, lors du marché de Noël de La Chapelle de Guinchay. où l’illustratrice dédicaçait ses œuvres avec gentillesse.

Alors, comment dire ?

Tout d’abord, on adore ce que Marie-Pierre illustre. Tout en douceur et en rondeur, comme « J’aime ma maman » mais aussi ‘J’aime mon papa », l’illustratrice sait faire la part belle aux images douces et belles.

J'aime mon papa

Dans la bouilloire cantatrice, Marie-Pierre dessine une bouilloire qui a un cœur, qui est belle, avec ses petites pommettes roses et son rouge à lèvre…

La bouilloire cantatrice

Il faut absolument aller visiter le site de Marie-Pierre Emorine :

http://www.alittlemarket.com/boutique/pommetteetcompagnie-1183245.html

Pour pas cher (et même moins), vous avez accès à de très belles cartes, des bijoux, de la papeterie, des marque-pages (pratique, pour les livres) …

La Muse a été enchantée de rencontrer Marie-Pierre Emorine, et a eu le droit à une très belle dédicace. Ah dernière chose, il faut voir dédicacer un illustrateur en général et Marie-Pierre en particulier !!! C’est merveilleux !!! Allez-y avec vos enfants, vous ne le regretterez pas !!!

MP Emorine J aime ma maman

Sympa, non ? Un grand merci, Marie-Pierre !!!

 

 

 

http://emorinemarie.blogspot.fr/