Archives mensuelles : août 2015

La Muse du jour : « Le jardin de Mamie » d’Armelle Renoult. Illustrations de Marie-Pierre Emorine.

IMG_0396

« Le jardin de mamie » Armelle Renoult. Illustrations Marie-Pierre Emorine.

Sur fond vert. Normal, on parle d’un jardin. C’est l’histoire d’une gentille mamie, à qui il va arriver des choses extraordinaires, puisqu’elle va se laisser un peu envahir, et son fils va venir l’aider à ranger son jardin pour qu’il soit « convenable » … ce qui ne va pas plaire à mamie…. que va-t-il se passer ?

Les illustrations plairont vraiment aux enfants et aux papas / mamans. Elles sont de Marie-Pierre Emorine et sont magnifiques. Douces, rondes, chatoyantes …
Si vous avez l’occasion de rencontrer l’illustratrice, regardez la dédicacer, c’est une pure merveille, un pur instant de plaisir !

Le livre est broché, les tons verts reviennent souvent, l’histoire est très belle. Elle n’est pas réservée qu’aux petits, les plus grands peuvent également la lire.

La Muse a eu un véritable coup de coeur pour « Le jardin de mamie ». D’ailleurs, Juliette (8 ans 1/2) a adressé une jolie lecture à Marie-Pierre Emorine dernièrement.

« Le jardin de mamie » Armelle Renoult. Illustrations Marie-Pierre Emorine.

Nb : c’est Marie-Pierre Emorine qui a réalisé la superbe illustration de l’affiche des animations de l’été de La Muse. 😊

La Muse du jour : « Le rêve de Théo » de Martine Perez Platarets. Illustrations d’Hellody.

IMG_0401

« Le rêve de Théo » est le premier livre jeunesse de Martine Perez Platarets. Un livre que l’auteure a eu la gentillesse de nous dédicacer et qui a eu du succès aux Jardins Aquatiques.

L’histoire ? Théo, un petit garçon dont les parents sont pauvres, a un rêve. Lequel ? Celui de faire de la musique. Un jour, Théo va faire une découverte qui va changer sa vie … Le lecteur va ainsi aller de surprise en surprise.

« Le rêve de Théo » est un très beau livre. L’histoire est très belle, et surtout, surtout, La Muse aime bien le principe du rêve. Oui, il faut avoir des rêves, et oui, les rêves se réalisent si on y croit 😉 .

Les illustrations sont de surcroît très mignonnes, et on se prend à rêver au fur et à mesure de la lecture, avec Théo, ses parents et ses amis.

Cerise sur le gâteau, Martine Perez Platarets a souhaité une parution de son livre également en braille. Pour cela, elle a eu une idée simple, mais qui marche bien : elle récolte ainsi des dons (même petits) afin de concrétiser la sortie (assez onéreuse) de deux livres pour enfants malvoyants (dont « le rêve de Théo »). Un imprimeur vient de la joindre pour l’aider dans son rêve. Et oui, Martine a eu un rêve, et son rêve va se réaliser (on vous l’avait dit, il faut y croire !!!). 

Bien évidemment, La Muse, qui milite pour que tous les enfants aient accès à la lecture a trouvé cette idée tout simplement adorable.

Vous voulez aider l’ateure ? Foncez sur la page FB de l’évènement : https://www.facebook.com/events/727138080749168/

Et en attendant, n’hésitez pas, « Le rêve de Théo » est un très joli livre, que les enfants et les plus grands aimeront.

« Le rêve de Théo » de Martine Perez Platarets. Illustrations d’Hellody.

La Muse du jour : « Le voyage de la fée oiseau » de Marypop. Illustrations de Marie-Pierre Emorine.

IMG_0400

Le voyage de la fée oiseau. Marypop. Illustrations Marie-Pierre Emorine.

C’est un livre très grand (dimension d’une feuille A3), d’une beauté à toute épreuve.
C’est l’histoire d’une fée, qui va revêtir son habit de plumes et voyager dans tous les pays. Son voyage commence avec l’éclipse de lune.

L’histoire est très très belle. On visite grâce à la fée différentes villes de nombreux pays (Venise, Rio, Marseille …). Le livre est tout en splendeur, et on se laisse transporter par la fée oiseau pour cette visite planétaire.

La Muse a adoré les illustrations de Marie-Pierre Emorine, très douces, très belles, très colorées, et qui s’adaptent à tous les endroits visités.

Ce livre a eu un très grand succès lors des animations d’été de La Muse des Gones aux Jardins Aquatiques.

Il est beau, broché (ce qui laisse envisager la très belle qualité du livre).

La Muse a adoré et le conseille fortement.

Le voyage de la fée oiseau. Marypop. Illustrations Marie-Pierre Emorine.

La Muse du jour : « Le petit de Mirou » de Sylvie Arnoux.

IMG_0397

Le petit de Mirou. Sylvie Arnoux. Illustrations Marion Erard.

Le petit de Mirou est le dernier né de Sylvie Arnoux.

L’histoire ? Paul et Emma sont en vacances chez leurs grands-parents. Ils jouent au cerf-volant dans le jardin quand la chienne Mirou arrive en jappant. Que se passe-t-il ?

La Muse adore l’écriture tout en finesse et tout en délicatesse de l’auteure, qui plaît aux enfants et aux plus grands. C’est une aventure extraordinaire qui arrive aux enfants.

Comment faire ? Comment aider ? Comment y arriver ? Une mini intrigue pour des enfants avides et curieux. Elle se résoudra bien évidemment, mais, après plusieurs essais et grâce à une aide … mais chuuut.
L’histoire se terminera très très bien. Les enfants, même petits, vont adorer.

La Muse a beaucoup aimé, l’intrigue, les dessins, tout. On sent que l »auteure et l’illustratrice ont travaillé de concert sur cet ouvrage qui a eu un très grand succès lors de l’animation d’été de La Muse aux Jardins Aquatiques.

Le petit plus ? L’album est adapté aux lecteurs dyslexiques.

Franchement, n »hésitez pas à rencontrer l’auteure (dites que vous venez de la part de La Muse), vous serez conquis… et vos enfants aussi.

« Le petit de Mirou » de Sylvie Arnoux.

La Muse du jour : « Dernier tango à Kaboul » de Patrick Flores.

Dernier tango à Kaboul

Dernier tango à Kaboul de Patrick Flores.

La Muse a découvert et a adoré (le mot est faible) Patrick Flores. Invité au Salon Fantasy en Beaujolais édition 2014, il nous a fait l’honneur de sa présence à la première édition du Salon du livre Intercommunal “Les Mar’Mots en Val de Saône”, organisé par La Muse et la Librairie Au Fil des Pages, cette année à Garnerans.

“Dernier tango à Kaboul” est son 3ème roman. Auparavant, l’auteur nous aura régalé avec “On achève bien les héros” (que La Muse vient de terminer 😉 un régal) et “Raison d’Etat” (ce dernier uniquement disponible sur e-book).

Auteur ? le mot est simple pour exprimer ce que représente vraiment Patrick Flores. Plus qu’un auteur, c’est un romancier d’exception qui a su trouver, à travers une histoire extrêmement bien ficelée, les intrigues, les tournures, les mots … les mots, mais pas seulement  ! Dans “Dernier tango à Kaboul”, il nous fait ressentir également le poids, le choc d’une histoire tout simplement magnifique, intrigante, avec des rebondissements qui nous surprennent à chaque page et ce, jusqu’à la fin.

Cerise sur le gâteau, La Muse aime bien le dessin de la 1ère de couv. Bravo au dessinateur. Sacré patte !

L’histoire ?

Elle est avocate, à Paris. Elle travaille énormément, trop peut être. Lui est médecin en Afganistan. Elle va partir à Mexico défendre un français emprisonné. Lui va tenter de comprendre le saccage d’une banque du sang à Kaboul. A la base, ils ne devaient pas se rencontrer. Et pourtant … L’intrigue est là, tout le long, le suspens.

S’inspirant de l’actualité, l’auteur arrive à nous angoisser, à nous faire voyager (Mexico, Kaboul, Paris …). Le livre se lit d’une traite ; il est magnifiquement bien écrit et rempli de suspens.

Un livre d’exception, qui reste jusqu’à la dernière ligne, une intrigue magnifiquement menée. La progression tutoie la vérité. Mais ce livre ne se raconte pas, il se lit, se dévore.

Et à l’occasion, lors d’une rencontre avec Patrick Flores, faites vous dédicacer l’ouvrage, vous rencontrerez un auteur très humain, et avec qui il est très agréable de discuter. N’hésitez pas à dire que vous venez de la part de La Muse 😉 Il en sera certainement ravi.

“Dernier tango à Kaboul” Patrick Flores.

La Muse du jour : « Les fées des saisons » de Sandrine Lévy. illustrations : Marie-Pierre Emorine

IMG_0398

Les fées des saisons.
Sandrine Lévy illustrations Marie-Pierre Emorine.

C’est l’histoire des fées des 4 saisons (printemps, été, automne, hiver), toutes quatre de couleurs différentes (vert, jaune, bleu et rouge) à destination des enfants.

La Muse a adoré ce livre pour plusieurs raisons : tout d’abord, il est tout en poésie, tant au sens propre (il est en vers) qu’au sens figuré (il est tout simplement magnifique !). Les textes sont très beaux.
C’est quand même bien que Papa / Maman soient là pour expliquer certains mots, qui peuvent être difficiles pour les plus petits. Néanmoins, ils sont très beaux, très bien choisis, et on se laisse emporter par la mélodie du texte, en partant du printemps et en rejoignant l’hiver.

La Muse aime aussi tout particulièrement la qualité du livre, magnifiquement réalisé, avec les dessins de Marie-Pierre Emorine, tout en rondeurs, comme elle les aime, avec de très jolies touches et couleurs pastels.

Les petits plus ? un marque page « les fées des saisons » ; le livre se ferme avec des petites attaches bleutées, qui le fait devenir (si besoin était) un véritable livre de collection, avec sa couverture brillante, il est vraiment magnifique.
A la fin, encore une surprise, puisque les enfants (et les plus grands) découvriront une petite annexe, très, très rare dans les livres pour enfants. C’est du coloriage. On ne s’y attend pas, les feuilles sont prédécoupées pour que les enfants puissent, d’après les dessins de Marie-Pierre Emorine, dessiner et reproduire à leur tour les fées des saisons.

Un très bel ouvrage que La Muse recommande chaudement.

« Les fées des saisons » de Sandrine Lévy. Illustrations de Marie-Pierre Emorine.

L’été de La Muse aux Jardins Aquatiques ! Les deux dernières animations : samedi 15 août et samedi 22 août. Venez nombreux !

DSC05719 FB

C’était cet été et les enfants se sont régalés aux Jardins Aquatiques !

Animations, lectures théâtralisées par La Muse des Gones pour le plus grand plaisir des enfants … et des plus grands !

Vous venez quand vous voulez, on se donne rendez-vous vers les bancs … à l’ombre.

Alors, pour les deux derniers rendez-vous, venez nombreux ! Pas de surcoût sur le prix d’entrée. Les animations sont offertes et seront (sous réserve des conditions météo) le samedi 15 août, de 15 h 30 à 17 h 45 (fermeture du parc à 18 h les jours fériés) et le samedi 22 août, de 15 h 30 à 18 h 15 (fermeture du parc à 18 h 30).

A très vite !

La Muse

Attention : annulé en cas de mauvais temps (les livres n’aiment ni la pluie, ni l’humidité).

Photo Sylvie et Juju

Cet été, des auteurs ont été invités par La Muse et ont discuté avec les enfants et les plus grands, pour le plaisir de tous. (ici, l’auteure Sylvie Arnoux).