La Muse du jour : « Sens interdit » Danielle Martinigol / Alain Grousset

 
« Sens Interdit »

Danielle Martinigol / Alain Grousset

Bon, on ne vous fera pas l’injure de vous présenter Danielle Martinigol ni Alain Grousset. Vous les connaissez, ce n’est pas possible autrement, faites marcher votre mémoire !!! 😉 (petite référence assez facile je l’avoue, à un autre livre co-écrit par nos deux auteurs).

En ce qui concerne Danielle Martinigol : cette excellentissime auteure a d’ailleurs plusieurs fois été citée sur le blog de La Muse pour ses ouvrages (ce qui est une référence, avouons-le tout de go😁).

Bref, dernier livre lu : « Sens interdit », acheté lors du Salon « Les Mar’Mots en Val de Saône » de mars dernier (oui, je sais, suis un peu en retard dans mes lectures actuellement, mais je savoure, moi, je me délecte, je prends mon temps pour puiser tous les arômes d’un excellent opus et vous faire savourer ensuite).

L’histoire ?

La grippe espagnole a fait des ravages en 1918 et modifié radicalement l’odorat humain. De nos jours, chaque enfant est détecté Animal, Végétal ou Minéral, ce qui conditionne son futur dans une caste … Mais en Afrique, Mathis, l’orphelin blanc, sent tout. Il n’aura de cesse de découvrir l’origine de son pouvoir extraordinaire.

Ce que La Muse en pense :

Bon, et bien comme d’habitude, c’est du Martinigol, et là pour le peu, c’est en collaboration avec Alain Grousset (bravo à tous les deux pour ce merveilleux voyage). Donc, comme d’habitude, on ne peut qu’applaudir. Les auteurs nous font voyager, en cinq parties, dans différents pays. Mais cette histoire, bien que romancée, n’est pas sans rappeler certains faits existants ou ayant existés. 

On se prend au jeu du jeune Mathis, recherchant l’origine de son pouvoir, traqué par tous… On angoisse pour lui et ses amis, on se demande comment cela va se terminer … Très bonne intrigue : c’est du grand Art, c’est du Martinigol / Grousset.

Et puis, comme toujours avec l’Auteure, de la réflexion. Et si cela existait ? Bien évidemment, pas de cette façon, mais quand même. Une belle histoire, magnifiquement menée, réflexion sur le Bien et le Mal, sur les valeurs et la puissance … Jusqu’où l’être humain peut-il aller par avidité et cupidité ? 

Alors, oui, doublement même, La Muse recommande cet excellent livre, d’abord pour son côté original (l’histoire), mais aussi parce qu’il fait réfléchir sur l’être humain et sa condition. On se retrouve quand même actuellement, dans des pays existants … avec des êtres existants également. 

« Sens interdit »

Danielle Martinigol / Alain grousset

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s