Archives mensuelles : novembre 2015

du 1er décembre à Noël en audio

Calendrier avent

Cliquez sur le lien pour écouter la chronique audio (belle écoute) :

https://djpod.com/lamusedesgones/calendrier-de-l-avent-2015

La Muse revient de salons de livres. Elle revient la tête dans les étoiles, et les bras chargés, enfin surtout les bras de son mari, parce que les siens …

En attendant les prochaines animations, La Muse va continuer à vous proposer régulièrement un petit résumé des livres qu’elle a aimés et qu’on lui a dédicacés, alors, à vos écrans !

Et comme c’est bientôt Noël, comme l’année dernière, calendrier de l’Avent, spécial La Muse, c’est cadeau !

Tout les jours, un avis de livre, une rencontre, tout ça sur le blog de La Muse et relayé sur Facebook, avec parfois des reprises des dernières critiques, tout en audio. Génial, non ?!

Vous êtes prêts ? Ca commence bientôt.

Elle n’est pas belle, la vie ?

Top départ, le 1er décembre.

A très vite.

La Muse

Publicités

Quelques auteurs qui seront à Arnas le 29 novembre

Cliquez ici pour lire le commentaire en audio : https://djpod.com/lamusedesgones/presentation-du-salon-du-livre-d-arnas-2015

Aujourd’hui, c’est un peu particulier, puisque je vous présent le salon du livre qui aura lieu ce dimanche donc le 29 novembre à Arnas.

organisé par l’association Des livres et des histoires

en partenariat avec la mairie et l’UERA (union des écrivains RA Auvergne)

Bon, la Muse boude un peu, puisqu’elle n’a pas été invitée pour faire l’animation …  non, je rigoooole, elle passera faire un tour quand même.

(Elle s’était présentée l’année dernière, mais les membres avaient tellement à faire qu’ils n’ont pas eu le temps de voir quelle excellente animation pouvait leur proposer La Muse …

Dommage… Car au niveau de l’animation enfants, La Muse en connaît un rayon 😉 )

Bon, heureusement, il y aura entre autre un atelier marque pages pour les petits.

Bon, revenons à nos moutons, ou plutôt à ce salon.

150 auteurs invités. Je vous avoue ne pas être fan des trop grands salons, pour moi, ça fait beaucoup, mais bon, je pense que de nombreuses personnes y trouveront leur compte. Il y en a pour tous les goûts et il y a l’air d’avoir des anim’ sympas.

Certains auteurs ont déjà fait partis des chroniques de La Muse, et je tenais à les mettre en valeur juste avant le salon.

Pour les autres, et bien j’espère faire votre connaissance … à ce salon ou à un autre (150 auteurs, ça fait du monde).

Bon, revenons à ce salon, organisé par l’association Des livres et des histoires : vous pourrez y retrouver :

Sylvie Arnoux, Serge Bouchet de Fareins, Marie Garnier, Martial Victorain, Antonia Tricot Reynaud.

Les chroniques en ligne et en mode audio (fin de page).

Et puis également Didier de Vaujany et Valérie Simon (très sympas, désolée, la chronique n’est pas encore faite).

Sans oublier les passionnés de bouquins, qui emmènent dans leurs valises des auteurs sympas, dont Nathalie Carron-Lanzl et Claudine Dehlio (rencontrées lors du salon organisé par La Muse et la librairie Au Fil des Pages, Les Mar’Mots en Val de Saône, à Garnerans) et l’Astre Bleu Editions, qui sera présente avec Martial Victorain.

Ci-dessous les liens en audio pour écouter les petites chroniques.

Rdv à Arnas. La Muse passera faire un petit tour, vous, faites un grand tour.

Très bonne journée, à très bientôt.

La Muse

Pour écouter les rencontres avec, il suffit de cliquer sur les liens ci-après :

Sylvie Arnoux : https://djpod.com/lamusedesgones/rencontre-avec-sylvie-Arnoux

Serge Bouchet de Fareins : https://djpod.com/lamusedesgones/rencontre-avec-serge-bouchet-de-fareins

Marie Garnier : https://djpod.com/lamusedesgones/rencontre-avec-marie-garnier

Martial Victorain : https://djpod.com/lamusedesgones/rencontre-avec-martial-victorain

Antonia Tricot-Reynaud : https://djpod.com/lamusedesgones/rencontre-avec-antonia-tricot-reynaud

Ici, c’est la présentation (mais elle est également en haut de page 😉 ) : https://djpod.com/lamusedesgones/presentation-du-salon-du-livre-d-arnas-2015

La Muse du jour : « L’homme en équilibre » de Martial Victorain

« L’homme en équilibre »

de Martial Victorain.

Editions Paul&Mike.

Tout d’abord, je tiens à remercier les éditions Paul&Mike pour leur envoi en SP.

L’homme en équilibre est le 4ème roman paru de Martial Victorain, et ne fait que confirmer son talent.

L’histoire ?

Si vous voulez. L’histoire est celle de Simon, entrepreneur ambitieux à qui tout réussit, devenu aveugle suite à un accident. Après une descente aux enfers, il va recouvrer la vue grâce à une opération. Mais plus rien ne va lui sembler familier. De surcroît, il va savoir lire et comprendre l’espagnol, qu’il n’avait jamais étudié.

Simon va devenir un autre homme.

Ce que La Muse en pense.

Excellent roman. On retrouve distillée de ci de là l’empreinte de l’auteur, pour ceux et celles qui le connaissent déjà, ainsi que la musicalité qu’il donne à ses mots et ses phrases.

Quel talent que celui de Martial Victorain d’apporter cette poésie à ses descriptions, tout en laissant le lecteur pantois par rapport à l’intrigue.

L’intrigue, parlons-en ! Martial Victorain emmène le lecteur avec brio et lui insuffle petit à petit les différentes pièces du puzzle au fur et à mesure de sa construction.

La couverture du livre m’a subjuguée. Elle est très belle, et m’a envoutée dès que je l’ai découverte. Je dois vous avouer que je la regarde différemment après la lecture de ce petit chef d’oeuvre. Elle est toujours aussi belle, toujours aussi intrigante, mais je remarque des détails qui étaient passés inaperçus auparavant.

L’histoire est magnifique. On se prend à détester Simon, cet entrepreneur cynique et ambitieux, puis, au fur et à mesure de l’avancée du roman, à partager ses doutes et ses interrogations.

Personnellement, je me demande encore où l’auteur a pu puiser son inspiration, mais franchement, j’adhère. Et puis en fait, pour le connaître suite à des dédicaces, je sais, enfin, je pense savoir.

La construction du livre est très bien réalisée, en trois parties. J’aime la façon qu’a eue l’auteur de nous emmener dans la vie de Simon et de ses proches, par des dates, et même des heures, ce qui ne gêne absolument pas la lecture, bien au contraire, même si, je l’avoue, j’ai été troublée par le tout début du livre. Il n’est pas possible de ne pas être happé par l’histoire, et bien difficile de s’arrêter avant le mot « FIN ».

Martial Victorain signe là non seulement un excellent roman, doté d’une intrigue qui ne se tarit jamais, mais également un livre réflexion, un livre équilibre. Son ouvrage a reçu le soutien du Centre National du Livre, et La Muse ne peut que vous encourager à le lire, ou plutôt, à entrer vous aussi dans l’Univers de l’homme en équilibre.

« L’homme en équilibre »

de Martial Victorain.

Editions Paul&Mike

Cliquez sur le lien audio pour écouter la critique : https://djpod.com/lamusedesgones/l-homme-en-equilibre-martial-victorain

Hommage aux victimes du 13 novembre et parlons aux enfants

Il n’est pas toujours aisé de parler aux enfants de ce qui vient de se passer.

Comment expliquer l’horreur à des petits que nous cherchons bien évidemment à préserver.

De nombreux journaux spécialisés sortent actuellement, et sont gratuits (en téléchargement).

La Muse les met sur son Facebook, si vous n’avez pas FB, n’hésitez pas à nous adresser un message à lamusedesgones@orange.fr et nous vous enverrons le lien.

Parce que rien n’est plus important que l’échange, mais que parfois, nous ne savons pas quoi dire. N’oublions pas que nos enfants feront le monde de demain.

Portez-vous bien.

La Muse

Et un grand merci à l’illustrateur Jérémie Fleury, pour l’hommage d’Azuro, ci-dessous.

Dessin Jérémie Fleury

La Muse du jour : « Super menteur » de Cécile Alix

  
« Super menteur » de Cécile Alix

Editions magnard Jeunesse

Allez, on termine la Cécilaxixation avec, au menu du jour, « Super menteur », donc de Cécile Alix.

L’histoire ?

« Super menteur », c’est l’histoire d’un petit garçon qui vient de déménager et qui va faire sa rentrée des classes. Et comme on se moque de lui, il invente un mensonge. Oh, pas un petit hein (tant qu’à faire). Un gros de chez gros. Et ça marche. Mais combien de temps Aristide va-t-il être un « super menteur » ?

Ce que La Muse en pense :

Bon, si vous ne l’aviez pas compris, on le marque direct : La Muse est fan de Cécile Alix, ce qui ne l’empêche pas de mettre un ou deux p’tits commentaires sur ses bouquins. 

Alors, d’abord au niveau de l’histoire : très sympa, qui n’a pas rêvé un jour de s’inventer un passé, présent, futur pour que l’autre crétin nous fiche la paix ??? Que celui qui ne l’a jamais fait me jette le premier livre de Cécile Alix (de préférence, un léger, que je n’ai pas, tant qu’à faire 😉 )

Ensuite, c’est du Cécile Alix : ça se lit très bien (et pas que par les grands, c’est d’ailleurs un livre pour les enfants, je dirais à partir de 8 ans (ou moins, si tu aimes vraiment lire, cher petit lecteur) ou en lectures théâtralisées …

On aime l’avertissement de l’auteure, dès la 1ère page. Rigolo, comme d’hab. Et d’ailleurs, La Muse a lu toutes les définitions, qui se retrouvent classées par ordre alphabétique (oui, oui, il faut bien lire, elles ne sont pas par ordre de lecture), et elle a bien rigolé (je pense que c’est le but). Attention, hein : les définitions sont réelles, mais avec une petite pointe d’humour qui les rend super agréables à lire (et relire).

Bon, on ne veut pas vous raconter le livre, mais il y a une belle histoire sur la différence, sur la tolérance, et ça, c’est bien aussi. Ce sont des valeurs fondamentales, et La Muse est fan.

De surcroît, La Muse aime beaucoup, car cette histoire se passe dans son joli royaume de Bresse, et il n’y a pas de raison de ne pas être un peu chauvin 😉 

Les enfants se reconnaîtront en Aristide, et puisqu’on a instauré la journée du « non au harcèlement scolaire » (5 novembre, ami lecteur, non, ne me remercie pas, c’est cadeau !), je pense que ce livre devrait être recommandé par l’Education nationale pour aider les enfants à comprendre et à être tolérant.

Très bel ouvrage.

Bravo, Cécile Alix !!!

« Super menteur »

Cécile Alix

Editions magnard Jeunesse

 

La Muse du jour : « Coups de pinceau sur les oiseaux ! »de Cécile Alix. Illustrations Xavière Devos.

  
« Coups de pinceau sur les oiseaux ! »

Cécile Alix. Illustrations : Xavière Devos.

Bon, on ne va pas blablater pendant des heures. Je vous le dis tout de go (j’aime bien cette formule 😉) : 

La Muse vient de faire l’acquisition du magnifique « Coups de pinceau sur les oiseaux » de Cécile Alix, illustrations de Xavière Devos, et, comment dire, sans tourner autour du pot …

Elle a adoré 💕💕💕💕💕💕💕

Oui, je sais, vous allez me dire : La Muse, ces temps-ci, adore pas mal de livres.😳

En effet.😬😬😬

Et je vais vous répondre : Il y a de la qualité dans l’air !!! 🎉🎉🎉🎉

Alors, revenons, non à nos moutons, mais aux oiseaux de Cécile et de Xavière.

L’histoire ?

C’est bien parce que vous le demandez. Donc, à l’origine, les oiseaux étaient tout blanc. Au début, cela ne les dérangeait pas, au bout d’un moment, si. Que faire ?

Ce que La Muse en pense : 

Génial. Tout simplement.👍

D’abord au niveau de l’histoire. Très belle, très bien imaginée, très jolie, on commence à connaître la petite patte de Cécile Alix, qui ma foi, aime beaucoup les rimes (et La Muse aussi, ça tombe bien 😉).

On reste sous le charme, les enfants … et les plus grands vont adorer. 

Et puis, l’auteure a glissé par-ci par-là des références assez sympas (moi aussi, je fais des rimes 😉) à Jean de la Fontaine, et dans les textes, et dans l’histoire (mais, pour le peu, je vous laisse la découvrir, je ne vais quand même pas tout vous raconter).

Bref, un petit bijou comme La Muse les aime.

Et puis, habitante de l’Ain, Cécile a-t-elle voulu faire un petit clin d’oeil au célèbre parc des oiseaux de Villars-les-Dombes ? Il faudra que je lui pose la question, en tout cas, on encourage le Parc (si ce n’est déjà fait) à lire ce bel ouvrage et à rencontrer les deux Artistes (La Muse aussi peut être du voyage 😉).

Oui, car Xavière Devos, l’illustratrice, a fait fort également. Très belle patte, elle a su retranscrire la magnifique histoire de Cécile, avec de magnifiques dessins et des couleurs chatoyantes, mais aussi des petits mentions dispersées dans tous l’album, pour qui connaît l’auteure se régale. 

Et, La Muse avait fait la remarque pour le dernier album critiqué de Cécile (l’excellent « Miss petipotin et le renard charmant »), et là, elle est ravie : en effet, dans cet ouvrage, le texte est non seulement dynamique au niveau de la police d’écriture (j’adore), mais également … coloré, comme les oiseaux. C’est … chouette (le cas de le dire pour un livre sur les oiseaux). 

Pour finir, il n’y a pas que des oiseaux, mais il y a aussi un âne … un âne sacrément célèbre, dont vous connaîtrez la véritable histoire, très bien contée à la fin du livre. De la culture dans la culture, j’adore 😊.

Bref, une mention plus que très bien pour ce bel ouvrage, recommandé par La Muse.

« Coups de pinceau sur les oiseaux ! »

Cécile Alix. Illustrations Xavière Devos.

Éditions l’Elan Vert.

Et pour ceux qui ne connaissent pas notre beau département, le parc des oiseaux est à Villars-les-Dombes et accueillera le Tour de France en 2016.

La Muse du jour « Miss Petipotin et le Renard Charmant » Cécile Alix

  
Miss Petipotin et le Renard Charmant »

Cécile Alix

Illustrations Xavière Devos.

Bon, La Muse n’était pas partie pour acheter un nouveau livre jeunesse (bientôt les salons, a plus d’sous …), mais sa libraire adorée (« Au Fil des Pages » pour ne pas la citer 😉 ) lui a conseillé (avec raison) « Miss Petipotin et le Renard Charmant » de Cécile Alix, en lui disant, ou plutôt lui écrivant (je cite) : « Histoire de te faire saliver, à la première occasion, je te montre « Miss Petipotin et le Renard Charmant » je l’ai caché hier, tu me l’aurais embarqué avant que j’ai le temps de le lire 😉 Tu vas tomber sous le charme, c’est sûr !! Moi, c’est fait 😀 »

Bon, alors, déjà, quand ma libraire me conseille, c’est déjà que c’est un bon livre 😉. Et quand elle m’écrit ça !!! Mon sang ne fait qu’un tour, et je fonce (histoire de parler) chez elle pour acheter l’objet du délit (mais est-ce un délit ???).

Allez, c’est parti. 

L’histoire ?

Léonard le renard est amoureux. Pour les beaux yeux de Miss Petipotin, il s’enferme dans sa tanière et invente des machines extraordinaires. Mais compter fleurette à cette poulette n’est pas facile. Léonard deviendra-t-il son Renard Charmant ?

Ce que La Muse en pense :

Comment vous dire ? J’ai tout simplement adoré. L’album est plein de surprises, le texte est poétique, Cécile Alix joue avec les mots et les rimes. Son texte est tout en douceur et en rires, et …

Voilà, ça aussi, j’adore : à chaque page, il se passe quelque chose de nouveau, et à chaque page, cela posera problème. Le texte ne se finit pas … on est obligé de tourner la page, c’est une façon très ludique que l’auteure a eu d’entraîner le lecteur dans les aventures de Miss Petipotin et de Léonard.

Et il est mignon, ce renard amoureux, qui ne s’appelle pas Léonard pour rien 😉. Plein d’imagination et de tendresse. Miss Petipotin, quant à elle, va découvrir quelque chose d’important … mais chuuut, il faut lire le livre.

Les illustrations sont très belles, colorées, avec des petits détails dispersés de ci, de là, qui prouvent (si besoin était) la très belle qualité du travail. Les dessins sont en pleine page, le texte y est inscrit, et ça, c’est également assez sympa. 

Allez, il est tellement bien, qu’on va se permettre une petite (toute petite) remarque constructive : j’aurais adoré qu’il y ait du texte un tout petit peu plus dynamique au niveau de la police d’écriture (j’entends par là, parfois plus gros, parfois plus petit). Ça, les enfants adorent, et l’histoire s’y adaptait vraiment. L’album, qui est déjà trèèèèèès trèèèèès bien, aurait pour le peu été parfait. 

Mais attention, hein. Le livre se lit super bien, La Muse l’adore et le conseille vraiment (allez, 19,75 au lieu de 20 😉).

« Miss Petitpotin et le Renard Charmant »

Cécile Alix

Illustrations : Xavière Devos

Editions : L’élan vert