« L’intrépide petit soldat qui n’était pas de plomb »

L'intrépide petit soldat qui n'était pas de plomb.jpg

Pour écouter la chronique : cliquez là : https://djpod.com/lamusedesgones/l-intrepide-petit-soldat-qui-n-etait-pas-de-plomb-rmn-gressier-sandra-garcia-ne

L’intrépide petit soldat qui n’était pas de plomb » de Rose Marie Noële Gressier, illustrations de Sandra Garcia, Nat Editions.

L’illustratrice, Sandra Garcia, sera présente au salon du 6 mars.

« L’intrépide petit soldat qui n’était pas de plomb » : quel beau livre que celui-ci ! Encore un livre que La Muse n’a pas l’habitude de chroniquer, et qu’elle conseille à des lecteurs avertis (7 ans, et / ou avec une première lecture parentale).

Dans tous les cas, La Muse profite de cette chronique pour vous préciser qu’il convient toujours de faire une première lecture avant de lire un livre à votre enfant. Allez, c’est parti !

L’histoire ? Si vous voulez : c’est l’histoire de Noisette, un petit chat pas très mignon et qui a déjà eu bien des malheurs. Noisette va se retrouver dans une famille où il sera aimé et adoré. Les deux enfants de l’histoire vont tout faire pour qu’il soit heureux.

Malheureusement, le petit chat aura beau combattre, il ne cessera de peu dormir, et sera vite rattrapé par cette ombre qu’il a vu dès qu’il est arrivé. L’histoire est triste, puisque le petit chat va mourir, mais il ne souffrira plus, et viendra même voir les enfants, en leur montrant qu’à présent, il est heureux là où il est.

Ce que La Muse en pense : Ce livre représente un magnifique travail, qui a été réalisé de concert entre l’auteure et l’illustratrice. La représentation des enfants, de leurs émotions après la perte de leur petit animal est magnifique.

Ce livre me fait penser également au « vaillant petit soldat de plomb », célèbre conte d’Andersen, triste à la première lecture mais qui finalement se termine bien (il devient un seul et même cœur avec la danseuse qu’il aime).

Revenons à notre ouvrage. « L’intrépide petit soldat qui n’était pas de plomb » parle d’un sujet assez tabou et la mort est un sujet difficile à aborder.

Ici, c’est tout en finesse et en délicatesse qu’on comprend que le petit chat ne gagnera pas son combat. Ce n’est pas pour autant qu’il sera oublié, et il viendra d’ailleurs voir ses maîtres tant aimés pour leur montrer qu’il est bien à présent.

Ce livre est difficile, car le sujet l’est aussi. Mais c’est un bon moyen pour parler de choses pas toujours faciles aux enfants. Le combat, que parfois on ne gagne pas. Le fait de ne pas être oublié. La fin du livre est assez heureuse et redonne le sourire.

Au niveau des illustrations, les dessins de Sandra Garcia sont également très beaux. Elle sait apporter une douceur certaine, notamment à la fin lorsque le petit chat explique ce qu’il se passe à chaque fois qu’on pense à lui.

A noter que La Muse vous conseille une première lecture adulte, notamment si votre enfant a peur du noir ou des ombres.

Le livre existe en version cartonnée souple et en édition collector, avec un CD de l’histoire lue par Rémy

Sandra a également illustré « Des vacances à la montagne », qui sort en février et qui sera disponible au salon, « Le bal des crêpes », …

Venez la rencontrer. Vous verrez une personne très agréable, douce et très gentille. Sandra est une illustratrice pleine de talent, et venez la voir, discuter avec elle, échanger … lors du salon « Les Mar’Mots en Val de Saône ».

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s