Archives pour la catégorie L’association en quelques explications

Pour un partenariat ? C’est ici …

Vous adorez les chroniques de La Muse ? (vous avez raison).
Vous êtes auteur(e), éditeur (trice), illustrateur (trice), et vous rêvez d’un partenariat avec La Muse ? (vous avez doublement, que dis-je, triplement raison).

Alors, n’hésitez plus !

Contactez-nous via le lien « pour nous joindre » ou remplissez le formulaire ci-dessous, et nous vous donnerons l’adresse d’envoi des SP.

Et, juste pour information, La Muse ne chronique que du bon.

N’hésitez pas, La Muse devient grande, et vous seriez surpris des impacts plus que positifs de ses chroniques, réalisées par écrits, mais aussi en audio et parfois en vidéo.

Chroniques sur FB, Blog, Babelio et en audio.

A très vite, alors !

La Muse, référence jeunesse

C’est l’anniversaire de La Muse !!!

Pour écouter la chronique, c’est ici qu’il faut cliquer : https://djpod.com/lamusedesgones/c-est-l-anniversaire-de-la-muse-6-avril-2016-message-de-catherine-rolland-ecrivain

Aujourd’hui, nous sommes le 6 avril.
C’est l’anniversaire de La Muse.
Ben oui. Officiellement (parce qu’elle existait bien avant).

Si on nous avait dit, il y a deux ans, qu’on en serait là
Heureuse, La Muse, et merci à toute son équipe !!!

Bref, comme je ne vais pas faire un gâteau d’anniversaire, je me permets de partager l’excellent message reçu de Catherine Rolland – Ecrivain, et j’en profite pour la remercier (et pour rajouter que je serai intransigeante quand même 😉 ben oui, je suis en train de préparer sa chronique).

« J’ajouterais que (…) chroniquer est un vrai boulot, qui prend du temps et que la Muse ainsi que beaucoup d’autres chroniqueurs réalisent bénévolement. Les chroniques permettent, outre qu’elles flattent l’ego des auteurs ( quand elles sont bonnes) ou les poussent à arrêter d’écrire ( ce qui parfois vaut mieux ), elles permettent disais-je aux auteurs de se faire connaître, ce qui surtout pour les écrivains modestes est essentiel. Une chronique n’est pas un dû, c’est un cadeau. Merci la Muse de nous en faire bénéficier. Tes chroniques sont particulièrement soignées, détaillées et drôles, je suis bien placée pour savoir le temps que tu y passes. Je suis très honorée de faire partie des auteurs sélectionnés, une nouvelle fois, merci à toi pour cet énorme travail. »

Chouette, non, comme cadeau d’anniversaire ?

imageUne des 1ères animations de La Muse, à Mogneneins, site du Pigeonnier de Flurieux, en 2014.

 

C’est l’anniversaire de La Muse !!!

Il y a un an … déjà … le 6 avril 2014, Eliane, Emmanuelle, Henri et Christine (La Muse), se sont réunis pour la création officielle de votre association : « La Muse des Gones ».

Promotion de la lecture … La Muse fête son anniversaire, mais le projet existe depuis bien plus longtemps, depuis 4 ans.
La date « officielle » de création est bien le 6 avril.

Alors, bon anniversaire à La Muse des Gones, et retour en images sur une année chargée d’émotions…

La tournée intercommunale, 7 communes couvertes, Animation dans une halte-garderie, les « critiques littéraires » d’été, les salons de Frans et Fantasy du mois de novembre, l’animation Noël du 6 décembre, le calendrier de l’Avent « spécial Muse », « Bonne année, bonne santé, bonnes lectures » à Mogneneins le 7 février, le premier salon du livre de l’Intercommunalité Val de Saône Chalaronne le 22 mars dernier à Garnerans avec Au Fil des Pages ….
Et ce n’est que le début !

Merci à vous tous, merci aux enfants qui ont les yeux qui brillent, merci aux parents qui partagent ces moments avec eux, merci aux auteurs, aux illustrateurs et aux maisons d’édition pour leur confiance, merci aux collectivités pour leur soutien, merci à tous ceux / celles qui y ont cru dès le départ et à ceux qui nous rejoignent … Merci à vous !!!

Et l’aventure ne fait que commencer !!!

La Muse

Et tant que j’y suis : tout particulièrement merci à Danielle Martinigol, qui m’a dit, lors d’une dédicace de ses œuvres « ah mais c’était vous qui racontiez des histoires aux enfants ? » (j’étais déguisée, ceci explique cela). « Mais lancez-vous ! Franchement ! ». Merci Danielle Martinigol, j’y croyais déjà, mais là, là, ça a été le déclencheur !!! Et puis venant de toi …

Et aussi un grand merci à Martial Victorain, pour les remerciements adressés à La Muse qui m’ont sincèrement touchés. Mais, je vous invite à découvrir son dernier opus, « Fernand, un arc-en-ciel sous la lune » … vous comprendrez mieux.

Et merci à tous les auteurs / illustrateurs que j’aime (ils vont se reconnaître).

Et merci aux enfants du Monde entier !!! Qu’ils soient nombreux à apprécier la lecture, et à aimer les histoires !!!

La Muse