Archives pour la catégorie Salon du livre Les Mar’Mots Edition 2016

« Le dragon qui voulait apprendre la conjugaison »

Pour écouter la chronique, c’est là : https://djpod.com/lamusedesgones/le-dragon-qui-voulait-apprendre-la-conjugaison-elsa-faure-dessins-sandra-garcia

le-dragon-qui-voulait-apprendre-la-conjugaison

« Le dragon qui voulait apprendre la conjugaison » Elsa Faure dessins de Sandra Garcia aux éditions la plume de l’Argilète.

Egalement en « Biblio Braille ».

La Muse était déjà tombée sous le charme des dessins de Sandra Garcia, qu’elle a tout naturellement soumis au comité de lecture du salon les marmots en Val de Saône. C’est ainsi que Sandra était présente le 6 mars dernier au salon intercommunal du livre.

Et juste avant de venir, Sandra poste sur son Facebook une couverture d’un livre qu’elle a dessiné : « le dragon qui voulait apprendre la conjugaison », sorti également en braille.

Vous pensez bien que La Muse, dont l’objectif premier est que tous les enfants puissent lire et découvrir des histoires, était ravie de cette sortie juste avant le salon.

C’est ainsi qu’elle a découvert, en braille s’il vous plait, ce merveilleux livre écrit par Elsa Faure, et dont elle a fait l’acquisition en braille.

Allez, c’est parti pour la chronique.

L’histoire ? Si vous voulez.

C’est l’histoire d’un petit dragon tout gentil tout mignon, mais, trop gentil. Un dragon timide, un dragon pas comme les autres dragons, qui s’ennuyait de protéger les belles endormies et de faire peur en crachant du feu ! Alors il se vit attribuer la garde des tonneaux de vin à l’entrée de la cité !

Comme il trouva le temps long, il alla chez son ami le moine pour apprendre … la conjugaison.

Et il va se passer quelque chose car ce petit dragon tout heureux, grâce à la conjugaison, va sauver un autre dragon.

Ce que La Muse en pense : alors franchement, je suis tombée fan de ce petit dragon qui est charmant, tout mignon, et très bien dessiné ! Au niveau de l’histoire, j’ai bien ri. De surcroît, elle est très agréable à lire pour les enfants. Mine de rien, on comprend avec le petit dragon ce qu’est une terminaison, et à quoi sert la conjugaison. Apprendre en s’amusant, mais c’est merveilleux ! Franchement, la muse est fan.

À la fin du livre il y a même une petite explication sur le vocabulaire médiéval et sur la conjugaison.

L’histoire est très bien ficelée, très drôle, avec des rimes par-ci par-là… et de la conjugaison (mine de rien les enfants qui n’aiment pas ça vont adorer et connaître leur terminaison par cœur après la lecture de ce magnifique ouvrage).

Je trouve également que les dessins sont très adaptés et j’adore ce petit dragon qui est ma foi très beau. J’ai d’ailleurs eu la très agréable surprise d’avoir un magnifique dessin dédicacé de Sandra Garcia à la fin du salon lorsque j’ai ouvert les livres que j’avais achetés. Merci Sandra !

Comme on ne peut pas dire que tout est parfait … on se permet simplement de remarquer une coquille : qu’est-ce qu’une coquille, allez-vous me dire ? Une coquille, c’est lorsqu’il y a une faute dans un livre, mais que souvent, cette faute n’est pas du fait de l’auteur et encore moins du dessinateur voire de la maison d’édition… c’est une erreur qu’on ne voit pas, ou qu’on a vue et qui est quand même passée malgré une énième correction (la coquine). Bien évidemment la fosse aux lions s’écrit ainsi. (Que celui qui n’a jamais fait de coquille dans ses textes nous jette la première pierre !!!). A noter que la coquille sera corrigée à la prochaine édition (chouette !).

On est allé faire un petit tour sur le site des Editions La Plume de l’Argilète, et on a remarqué qu’ils faisaient plusieurs livres en braille. Alors pour La Muse, c’est le premier, qu’elle pourra montrer lors des animations. Et on félicite vraiment La Plume de l’Argilète de s’intéresser à tous les enfants.

Et puis, La Muse apprécie également quelque chose : malgré le fait qu’il ne soit pas relié comme un livre ordinaire (je pense que c’est l’impression braille qui l’empêche) le livre en braille a les mêmes caractéristiques qu’un livre dit « normal ». Je m’explique : les dessins sont tout aussi beaux, tout aussi colorées ! Ce n’est pas un simple livre en noir et blanc. Et là je dis bravo, bravo, bravo !!! Ce n’est pas parce que les enfants ne voient pas ou voient mal on ne doit pas leur offrir la même chose qu’aux autres.

Enfin, j’apprécie beaucoup les effets de couleurs dans le texte, qui concernent … les terminaisons. De surcroît, le livre est adapté aux Dys.

La Muse vous recommande donc très chaudement « le dragon qui voulait apprendre la conjugaison » d’Elsa Faure, avec les magnifiques illustrations de Sandra Garcia, aux éditions La Plume de l’Argilète.

Extraits :

« Il était une fois, au temps des chevaliers et des princesses enfermées dans les donjons, une communauté de dragons qui vivaient bien paisiblement dans la vallée de Dragonaison. À Dragonaison, les dragons passaient leur temps à s’amuser, à festoyer gaiement et à jouer à cache-dragon. En somme, les dragons de Dragonaison étaient de véritables fripons ! »

« Pour être un vrai dragon, tu dois savoir bien parler, c’est-à-dire bien t’exprimer, c’est-à-dire conjuguer ! Commença Abérald le Moine.

  • Parler et exprimer, je sais ce que ça veut dire mais conjuguer, c’est quoi ? Interrogea le petit dragon tout mignon.
  • Conjuguer, c’est décorer les verbes avec des terminaisons, répondit le moine sur un ton assuré. »

 

 

Retours sur le salon ! En attendant 2017

C’est là qu’il fallait être !!!
Les discours, les discours, les discours !!!

Merci à tous…
Vous entendrez, certains se moquent !!! (« si, il me reste encore une page, mais ça va aller très très vite !!! »).

Merci à Dominique Viot et à notre Présidente d’Interco., également 1ère Vice-Présidente de notre beau Département de l’Ain, pour leurs propos et leur confiance envers la Culture en général et notre salon en particulier.

La Muse des Gones, Au Fil des Pages et le Hibou 😉

 

Pour ceux qui n’étaient pas là … Mais où étiez-vous donc ??? Voici les discours d’ouverture !!! (il y a du bruit, c’est parce qu’il y a du monde !!!).

Un grand merci à nouveau à Eliane, de la librairie Au Fil Des Pages, sans qui ce salon n’existerait pas, et à notre super génial extraordinaire chroniqueur et filmeur, patient (parce qu’il paraît que je bouge pas mal ;)) : Merci à toi, Denis, de Les Lectures du Hibou pour tout.

Allez, c’est là, il faut cliquer (juste au dessus). Bonne écoute !!!

La Muse

Nb : pour ceux qui n’auraient pas fait le tour … le discours a été fait avec les extraits de titres de livres ou noms d’auteurs / illustrateurs… On vous laisse le ré écouter différemment, du coup 😉.

Extraits :

Dominique Viot (Maire de Garnerans) : « La commune est heureuse d’accueillir … les livres, c’est important dans la vie, et c’est important à Garnerans … on va mettre en place une boîte à livres … complétée par une boîte à livres géante dans la mairie … Le salon intercommunal de Garnerans … Si la communauté de Communes n’existe plus, Garnerans existera toujours pour vous accueillir l’année prochaine ».

Muriel Luga-Giraud (Maire de st Didier, Présidente de l’Interco. et 1ère VP du Département de l’Ain) : « Je voudrais féliciter Christine pour ce discours … cela donnera envie aux personnes de vous rencontrer… Au niveau de la Communauté de Communes, ce n’est pas la première fois que nous sommes présents, ce n’est pas la première fois que nous soutenons, et ce ne sera pas la dernière … car même s’il y a fusion de communauté … nous souhaitons garder … et celle-ci en est une, d’autant que cette initiative est une initiative privée … Là, c’est une équipe de passionnés, qui ont entraîné tout un groupe et qui ont réussi à convaincre les élus locaux de les appuyer, de les aider dans cette démarche qui plaît beaucoup, et qui plaît aux élus, aux habitants, aux enfants. Félicitations au nom de la Communauté de Communes, que ce salon intercommunal se poursuive, qu’il soit peut-être encore plus grand, qu’il aille sur le nouveau territoire, … »

La même, prend la parole en tant que Conseillère départementale … c’est important de savoir que le Département est au côté de la Culture et que je suis ici aujourd’hui pour vous dire que le Département vous soutient, et souhaite que ce salon puisse se poursuivre. Bravo et félicitations … ».

« Coucouic, le corbeau qui ne savait pas voler »

Les petites chroniques de La Muse :

Pour écouter la chronique, il faut cliquer ici : https://djpod.com/lamusedesgones/coucouic-le-corbeau-qui-nes-savait-pas-voler-fanny-anais-d-jeremy-duplot

Aujourd’hui, « Les histoires de Coucouic, le corbeau qui ne savait pas voler ».

C’est l’histoire d’une belle rencontre. La Muse a été invitée à participer à la rencontre jeunesse au Biscuit Créatif, avec Denis Arnoud, de Les Lectures du Hibou.

Juste avant l’animation, deux jeunes gens me précisent qu’ils ne pourront pas rester, malheureusement, mais qu’ils auraient adoré. Ils ne peuvent pas rester, car ils ont une petite fille, qu’elle est chez la nounou, et qu’ils doivent aller la chercher. Mais que de regrets !!!

Alors, on papote un peu (juste histoire de leur faire regretter un peu plus ;)), et de papotage en papotage, j’apprends que ces deux jeunes écrivent et dessinent !!!

Alors, en tant que Muse curieuse, je demande : « mais avez-vous un texte, un projet ? Là, ici, sur vous ? ».

Et, Fanny me répond « j’ai un exemplaire, toujours dans mon sac, mais il n’est pas terminé, cela me gêne ».

Top, banco !!! Je demande, je regarde, je suis charmée, je trouve qu’ils sont plein de bonne volonté et hop, je valide et demande de recevoir un exemplaire, afin de le présenter au comité de lecture.

C’est ainsi que Fanny Anaïs D et Jérémy Duplot ont été accueillis à leur premier salon, avec « Coucouic, le corbeau qui ne savait pas voler ».

La Muse va vous présenter leurs albums (il y en a deux à l’heure actuelle). Elle a flashé, est complètement fan.

Allez, c’est parti !!

L’histoire ? C’est l’histoire de Coucouic, un petit corbeau qui est différent des autres corbeaux, puisqu’il ne sait pas voler.

Il a des amis, heureusement, une souche (qui s’appelle Souchon, hé hé hé, rigolo !!!), plein d’amis, et on se rendra vite compte que malgré ses difficultés (puisqu’il ne sait pas voler), ce petit oiseau n’est pas seul.

La première histoire retrace les tous débuts, les amis, les voyages. la seconde histoire, c’est l’anniversaire du petit oiseau. Et le livre est un peu plus construit, on sent une évolution dans le travail.

Ce que La Muse en pense : vraiment, cette histoire est bien ficelée. La Muse est ravie d’avoir rencontré ces deux jeunes, qui sont super sympas, et qui souhaitent vraiment faire vivre leur petit oiseau, Coucouic. Et attention, quand ils viennent à un salon, ils ne viennent pas les mains vides !!! En effet, ils ont fabriqué la peluche (quand même assez grande 😉 ) du petit corbeau, et pendant les échanges, Jérémy Duplot fait ses crayonnés (La Muse en a réclamé un, Jérémy lui a offert, et il est tout simplement magnifique !!!).

Cerise sur le gâteau ? Le prix des livres et la gentillesse des auteurs. Franchement, on vous recommande « Coucouic, le corbeau qui ne savait pas voler », de Fanny Anaïs D et Jérémy Duplot.

P1040002.JPG

Pour ma petite chroniqueuse en chef !

Au salon, il y avait Virginie Brivady, du très renommé site : « livre-acces.fr ». Virginie a été décorée par la ville de Clichy pour son action en faveur des enfants.

De plus, elle vient de passer sur Europe 1 (en coup de cœur !).

Voici la photo (avec Marie Garnier et La Muse), et le titre, c’est parce que ma petite chroniqueuse vient de s’abonner à mon blog (vous pouvez en faire autant 😉 ).

La Muse

P1030966.JPG

Les Mar’Mots, 2ème : Un grand merci !!!

P1030938.JPG

Merci aux enfants, aux parents, aux auteurs, aux illustrateurs et maisons d’édition, à ma p’tite chroniqueuse, à mon mari, à mes amis …

Merci aux élus qui ont cru en nous aujourd’hui.

Merci de vos bons mots !!! Nous avons eu chaud, c’était le printemps avant le printemps !

En photo, avec le nouveau logo de La Muse, dévoilé lors du salon, Raphaël Lamur, Maire de Montmerle-sur-Saône, Jean-Pierre Champion, Maire de Mogneneins, Dominique Viot, Maire de Garnerans, Muriel Luga-Giraud, Maire de st Didier-sur-Chalaronne, Présidente de la Communauté de Commune Val de Saône Chalaronne et 1ère VP du Département, et l’équipe : Denis Arnoud, de Les Lectures du Hibou, Eliane de la librairie Au Fil des Pages et La Muse.

Le salon … les animations, c’est quand ?

Ahhh, oui, on m’a posé la question (très judicieusement, d’ailleurs) :

Les animations, c’est quand ?

En fait, c’est tout le temps (ou presque).

Allez, demandez le programme ! (il faut cliquer sur le lien)

Programme_des_animations

Et tant que j’y suis, la liste des auteurs, illustrateurs, maisons d’édition présents (déjà mise, mais bon, comme ça, tout dans le même post) :

C’est ici (il faut toujours cliquer) :

Liste_officielle_des_auteurs_illustrateurs

Et pour terminer, le règlement du concours pour gagner un livre dédicacé (waouuu, et il faut encore cliquer) :

REGLEMENT DU TIRAGE AU SORT 2016

Bon, là, vous avez tout.

Plus d’excuse !!!

On vous attend trèsss nombreux, au 2ème salon intercommunal en Val de Saône…
Et … on dévoile la surprise à 11 h 30 (pour les discours).

A dimanche !!!

La Muse

 

 

 

 

é